dimanche 29 avril 2018

La Fausse Suivante, suivi de L'École des Mères et de La Mère Confidente

Résumé : 


Pour vaincre le mal, faites-vous plus méchant que lui. L'homme est un loup pour la femme. Derrière le sentiment cherchez l'intérêt, derrière les mots le calcul.
A moins qu'aux ambitions parentales et aux sombres raisons d'argent l'ingénuité, les tendres rêveries du cœur, l'aspiration à un monde plus doux et plus confiant ne fassent entendre raison.

Telle est la trajectoire parcourue par le théâtre des Lumières et dont Marivaux touche ici les deux extrêmes : la comique noirceur d'une société où, une fois les masques tombés, la morale est mise en de cruels embarras ; le mirage exquis de la vertu, du rire et du sentiment réconciliés.

Mon avis : 

Lu dans le cadre du challenge #Readingclassicschallenge 2018, pour le mois d’avril, ce recueil contient trois courtes pièces écrites par Marivaux.

Les trois pièces ont en commun plusieurs points : l’humour, les quiproquos en série, les dialogues succulents et des personnages hauts en couleur et bien sur l’amour est au centre de nos trois intrigues. J’ai beaucoup aimé la première pièce La fausse suivante mais les deux suivantes se ressemblent un peu trop.

Heureusement la plume de l’auteur est toujours aussi agréable à lire et la construction des pièces habile. On prend beaucoup de plaisir à la lecture et l’on rit énormément.

Lu dans le cadre du challenge : 
-  #Readingclassicschallenge 2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire