mardi 10 avril 2018

L'agence de mme Evensong, tome 1 : Dans les bras d'une héritière


Résumé : 


Depuis un an, Louisa Stratton sillonne l’Europe au volant de sa voiture. Pour jouir d’une telle liberté, la jeune héritière a dû écrire à sa famille qu’elle s’était mariée. Sauf que maintenant elle doit revenir en Angleterre au bras de Maximilian, l’époux parfait… qui n’existe pas. Heureusement, l’agence Evensong va lui en fournir un : le capitaine Charles Cooper, ex-officier de la guerre des Boers. Louisa déchante en faisant sa connaissance. Comment cet individu imbibé de gin pourrait-il incarner le très aristocratique Maximilian ? Elle ignore que Charles a bien des talents cachés et qu’à Rosemont, le domaine où règne sa terrible tante, il sera son seul rempart contre un terrible complot…

Mon avis : 

Il y a longtemps que cette saga me fait de l’œil et je me demande encore pourquoi j’ai mis tant de temps à sortir ce premier tome de ma PAL. Vacances de Pâques obligent, je me suis lancée et j’ai eu un vrai coup de cœur pour cette romance. 

On fait la connaissance de Louisa, jeune héritière et féministe avant l’heure, refuse de se marier et part avec sa femme de chambre faire le tour de l’Europe en voiture. Pour rassurer sa famille, elle s’invente un mari qu’elle décrit avec beaucoup de détails dans ses lettres. Seulement l’heure du retour a sonné ! La jeune femme fait donc appel à l’agence de mme Evensong et embauche un homme qui va devoir, jouer le mari parfait, pendant un mois. 
« - Ah bon ! Et quel est donc ce métier si lucratif que j'exerce ?
Elle réprima un sourire avant de répondre :
- Vous ne travaillez pas. Vous avez hérité.
- Ah comme vous, alors.
- Vous vous rendez bien compte que les femmes sont limitées quant à leurs débouchés professionnels. Et dans bien d'autres domaines, soit dit en passant. Ce sont les hommes qui contrôlent le monde. On voit d'ailleurs quel chantier pathétique vous en faites. » 


Louisa est un personnage attachant, qui n’a pas eu la vie facile, etant entouré d’une famille absolument épouvantable. 
« - Tu m'écoutes, Louisa ? Soit tu jacasses à tort et à travers, soit tu es perdue dans ton petit univers. Je te jure, un de ces jours tu causeras ma mort ! 
Ç'aurait été trop beau. » 

Charles m’a lui beaucoup touché de par les démons qui le hantent depuis son retour de la guerre. 
« Louisa réprima un délicat frisson et expliqua :
- Maximilian est un fils de famille. Il a grandi dans la campagne française.
- Dans un château, je parie.
- La château Lachapelle, confirma-t-elle. Un ancien monastère dont les couloirs sont encore hantés, prétend-on, par le fantôme du Moine Noir.
Charles se mit à rire. Quelle imagination délirante elle avait !
- Vous lisez bien trop de romans. Je ne crois pas aux fantômes.
- Bon, vous n’êtes pas obligé de mentionner ce spectre si vous n'y tenez pas. Je trouvais juste que cela pimentait l'histoire de votre enfance. Vos parents étaient des anglais expatriés qui se sont enfuis pour échapper à un mariage arrangé. Très romantique. » 

Petit bémol : j’aurais beaucoup aimé en apprendre d’avantage sur mme Evensong et j’espère vraiment qu’elle sera mis un peu plus en avant dans le reste des romans. 

C’est une lecture sans prise de tête, drôle, habilement écrite et l’on s’amuse vraiment. 
« En général, Louisa avait réponse à tout. Si Maximilian avait existé, elle aurait vraiment été anéantie, elle en était certaine. On ne perd pas de bonne grâce l'amour de sa vie. Effondrée, elle aurait gardé le lit des semaines durant, des mois peut-être. Voire des années. Elle aurait pleuré son cher époux encore plus longtemps que la reine Victoria n'avait pleuré feu le prince Albert. Sauf qu'elle aurait porté des robes de deuil bien plus seyantes. » 
Bien que ça soit une romance, l’auteur inclut différents genres en saupoudrant son roman d’un peu d’érotisme, un peu histoire, de suspense et d’enquête policière. Bref, je suis vraiment conquise par ce premier tome et il me tarde de lire la suite, en espérant que les tomes suivants soient à la hauteur du premier!

Lu dans le cadre du challenge :
- ABC romance 2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire