samedi 12 janvier 2019

Royal saga, tome 1 : Commande-moi

Résumé : 

Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d'un couloir. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser. Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir... Prince d'accord mais surtout bad boy ! Pas prince charmant pour deux sous. Il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n'arrive pas à lui dire non... Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu'où elle est prête à aller... pour le roi et pour le pays. Entre secrets et scandales, une relation explosive nait de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s'acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arriver à s'aimer.
 

Mon avis : 

Je réfléchis à cette critique depuis quelques jours : que dire d’un roman que l’on n’a pas aimé du tout ? Le seul point positif, c’est que c’est léger et que les pages se tournent facilement. Pour le reste, l’histoire m’a fait rouler des yeux un certain nombre de fois !

Pourtant, cela aurait pu être intéressant, une jeune fille et le futur roi d’Angleterre qui tombe sous le charme l’un de l’autre, la difficulté à se voir, le protocole…. Tout ça est juste survolé et vite oublier. Il n’est question que de sexe, de sexe et encore un peu de sexe qui devient très vite lassant. 

Ensuite les personnages comme dans beaucoup de romance on a la jeune fille ingénue, qui ne sait pas ce qu’elle veut, qui souffle le chaud et le froid sans arrêt, j’ai nommé Clara. Côté masculin, Alexander, dont j’ai beaucoup de mal à comprendre comment il peut être un objet de fantasme : arrogant, prétentieux, possessif, absolument détestable, bref il n’a absolument rien pour lui ! Il est dans la même lignée que Christian Grey…

Bref, c’est un premier tome qui aurait pu être réussi mais qui ne l’est pas et au moins je suis fixée, je passerai mon chemin et ne lirai pas la suite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire