samedi 9 juin 2018

Un garçon d'Italie

Résumé : 

L'été finit à Florence, ville des princes et des énigmes. Mon histoire, elle, commence. Je m'appelle Luca et j'ai disparu. Deux êtres s'en vont à ma recherche Anna, ma compagne, tout en courage et en douleur, et Leo, jeune homme mystérieux qu'on voit souvent rôder aux abords de la gare. Que je vous dise : je suis mort. Pourtant, c'est bien moi qui vous parle.
 

Mon avis : 

Philippe Besson ne m’a jamais déçu ou du moins auparavant avec "Arrête avec tes mensonges", De là, on voit la mer, L'arrière-saison, Un homme accidentel ou encore La maison Atlantique mais ici Un garçon d'Italie m’a moyennement accroché.

On suit trois personnages : Luca, qui vient de mourir, Anna sa compagne et Leo son amant. Les passages avec Luca sont extrêmement dérageant, mettent le lecteur mal à l’aise et n’apporte pas grand-chose à la lecture à mon sens. Ce qui m’a davantage plus c’est la quête d’Anna pour connaitre la vérité que Luca lui a toujours caché et puis Leo, ce jeune homme perdu.

On retrouve malgré tout avec plaisir la plume de l’auteur mais malheureusement cela ne fait pas tout et le scenario m’a déçu. Je ne renonce pas et je continuerai à découvrir les romans de Philippe Besson que j’apprécie beaucoup. 

Lu dans le cadre du challenge : 
- Le temps à l'envers (2017/1900)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire