mercredi 10 août 2016

Meurtres à la pause-déjeuner

Résumé : 


C’est toujours avant le retour des trois cents autres salariés que se termine la pause-déjeuner de Francesca. Cela lui permet d’éviter de rébarbatifs échanges entre collègues. Et aussi de bénéficier en toute quiétude des lavabos. Jusqu’au jour où, brosse à dents à la main, elle aperçoit sous l’indiscrète porte des toilettes deux pieds dans une position peu naturelle. Deux pieds qui appartiennent à son insupportable collègue Marinella, laquelle gît là, une corde autour du cou... Ce n’est que le début d’une longue série de meurtres. Dans ce que les médias surnomment désormais l’Entreprise Homicides il paraît évident que l’assassin rôde toujours. Sermons directoriaux, regards suspicieux, bruits de couloir, mails revendicatifs amènent le syndicat à s’en mêler pour demander une prime de risque. Mais le risque majeur pour Francesca n’est-il pas de mourir étouffée entre une mère qui ne pense qu’à la marier et un papa-poule à l’envahissante sollicitude? Drôle, enlevé et mordant, ce roman, après être devenu un best-seller sur Internet, n’a pas mis longtemps à trouver un éditeur et un producteur de cinéma.

Mon avis : 

J'ai passé un excellent moment avec Meurtres à la pause-déjeuner. Alors oui, le roman n'est pas parfait, oui il y a des petites longueurs mais malgré ça, c'est un excellent roman policier.

Commençons par le scénario, tout ce déroule dans une grande entreprise et franchement c'est très réaliste car de mon coté, j'ai retrouvé des situations du quotidien (les meurtres en moins, cela va de soit). Francesca travaille dans une grande entreprise et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle n'a rien d'une héroïne classique. Elle s'est fait larguer par son mec, elle vit seule dans son appartement, regarde la série Friends en boucle, et passe tout son temps libre chez ses parents. Pour pimenter son quotidien, elle va découvrir le cadavre de sa collègue dans les toilettes de son lieu de travail. La série de meurtres ne fait que commencer et elle va au final se révéler une bonne enquêtrice.

Bien évidemment le roman est aussi plein d'humour et est assez loufoque. On prend plaisir a tourner les pages et a suivre les aventures de Francesca en tant qu'enquêtrice mais aussi dans sa vie personnelle. C'est une chouette découverte qui change des romans policiers plus classiques.

Lu dans le cadre des challenges :
- Challenge de l’été 2016
- ABC policier, thriller 

- Le tour du monde en 8 ans

Aucun commentaire:

Publier un commentaire