dimanche 14 février 2016

Patte de velours, œil de lynx

Résumé : 


Sara et Björn s'installent à la campagne dans la maison qu'ils viennent de rénover. Un paradis d'espace et de liberté pour eux comme pour leur chat. Le couple d'en face, leurs seuls voisins, est charmant. Ils n'ont qu'un seul défaut, leur propre chat, un animal belliqueux qui défend son territoire toutes griffes dehors. Bientôt, une guerre des nerfs s'engage, œil de lynx contre patte de velours. Et c'est délicieusement cruel. On ne choisit pas ses voisins. Leur chat encore moins.

Mon avis : 


J'avais beaucoup aimé les oreilles de Buster et c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Maria Ernestam avec Patte de velours, œil de Lynx.

Avec ce court roman, on fait la connaissance de Sara et Björn qui viennent d'acheter une maison à la campagne. Mais ce petit coin de paradis devient vite un enfer a cause de leurs voisins et surtout a cause du chat des voisins.

C'est un roman réussit ou la tension monte petit à petit. Je ne suis pas entièrement certaine d'avoir compris la chute de l'histoire qui reste ouverte a plusieurs interprétations.
J'ai par contre un coup de cœur pour la couverture, ce chat dans la baignoire avec son regard noir et le pelage mouillé est vraiment drôle et va a merveille avec l'intrigue du roman.

Bref, ce n'est pas un coup de cœur mais une lecture rapide qui est prenante. Un autre roman de l'auteur est dans ma PAL : Toujours avec toi. Il ne devrait pas tarder à en sortir.

Lu dans le cadre du challenge ABC

Aucun commentaire:

Publier un commentaire