samedi 6 janvier 2018

Le Secret de Wilhelm Storitz

Résumé : 

Wilhelm Storitz a juré de se venger de l'affront que lui a fait la famille Roderich en lui refusant la main de la belle Myra.
Héritier des découvertes scientifiques de son père, Wilhelm Storitz aurait-il percé le secret du plus vieux rêve de l'homme, l'invisibilité ? Voici, campé dans le décor mystérieux de la Hongrie méridionale, le texte original que Jules Verne remit le 5 mars 1905 à son éditeur Jules, Hetzel. L'histoire de ce roman est elle-même un roman. A sa lecture, Hetzel fut à ce point choqué par la passion et le romantisme fantastique de l'œuvre qu'il demanda à Michel Verne, le fils de l'écrivain, de modifier le texte et de transposer l'action au XVIIIe siècle ! C'est ainsi que l'ouvrage fut publié en 1910 dans une version dénaturée.
Retrouvé dans les archives Hetzel, le manuscrit permet aujourd'hui, un siècle après sa rédaction, de découvrir, dans sa force et sa pureté, l'ultime chef-d'œuvre de Jules Verne.

Mon avis : 

Un Jules Verne bien différent de ses autres romans et pourtant c'est une excellente découverte.  

Henry, notre narrateur se rend en Hongrie pour le mariage de son frère Marc, avec la jolie Myra. "Je quittai Paris le 14 avril, à sept heures du matin, dans une berline attelée en poste. En une dizaine de jours, je serais arrivé dans la capitale de l’Autriche. Je glisserai rapidement, sur cette première partie de mon voyage. Elle ne fut marquée d’aucun incident, et les contrées que je parcourais commencent à être trop connues pour mériter une description en règle. Strasbourg fut ma première halte sérieuse. Au sortir de cette ville, je me penchai à la portière. La grande flèche de la cathédrale, le Munster, m’apparut toute baignée clés rayons du soleil, qui lui venaient du Sud-Est." Mais tout ne se passe pas comme prévu car Wilhelm Storitz qui avait demandé la main de Myra avant a décidé de se venger et de tout mettre en œuvre pour empêcher les noces.

Jules Verne revisite ici le mythe de l'invisibilité avec brio et nous entraîne dans un court roman passionnant et comme toujours magnifiquement écrit. "Myra ne tarda pas à se rendre compte de son état. En passant devant la glace de la cheminée, elle n’avait pas aperçu son image… Elle se retourna vers nous, en jetant un cri d’angoisse, et ne vit pas son ombre à ses côtés… Il fallut alors tout lui dire, tandis que des sanglots s’échappaient de sa poitrine, tandis que Marc, agenouillé près du fauteuil où elle venait de s’asseoir, essayait en vain de calmer sa douleur. Il l’aimait visible, il l’aimerait invisible. Cette scène nous déchirait le cœur."
L'intrigue est prenante, les évènements s'enchaînent et l'on ne s'ennuie pas une seconde. J'ai d'ailleurs dévoré le roman dans la journée, en quelques heures. C'est sans doute une œuvre peu connue comparé aux autres grands écrits de l'auteur mais pourtant elle vaut le détour.

Lu dans le cadre du challenge : 
#ReadingClassicsChallenge2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire