vendredi 2 décembre 2016

Le ver à soie

Résumé : 


Quand l'écrivain Owen Quine disparaît dans la nature, sa femme décide de faire appel au détective privé Cormoran Strike. Au début, pensant qu'il est simplement parti s'isoler quelques jours comme cela lui est déjà arrivé par le passé, elle ne demande à Strike qu'une seule chose : qu'il le retrouve et le lui ramène. Mais, sitôt lancée l'enquête, Strike comprend que la disparition de Quine est bien plus inquiétante que ne le suppose sa femme.
Le romancier vient en effet d'achever un manuscrit dans lequel il dresse le portrait au vitriol de presque toutes ses connaissances. Si ce texte venait à être publié, il ruinerait des vies entières. Nombreux sont ceux qui préféreraient voir Quine réduit au silence. Lorsque ce dernier est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances, la course contre la montre est lancée. Pour mettre la main sur le meurtrier un tueur impitoyable, tel qu'il n'en a encore jamais rencontré dans sa carrière, Strike va devoir d'abord percer à jour ses motivations profondes.

Mon avis : 


J'avais hâte de retrouver Cormoran Strike et Robin dans une nouvelle enquête et je ne suis pas déçue. Le ver à soie et tout aussi passionant que l'appel du coucou.

Le détective enquête ici, sur un écrivain qui a disparu. Il est engagé par sa femme pour le retrouver. Mais très vite c'est son cadavre qu'il retrouve. Il va donc enquêter dans le milieu de l’édition et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'avait pas que des amis.

L’enquête est encore une fois mener avec précision. On est loin du thriller au suspense incroyable, le rythme est plus lent mais pourtant on ne s'ennuie pas une seule seconde. Les personnages sont habillement introduits et tous peuvent paraitre suspect. Jusqu’à la fin, j’étais bien incapable d'imaginer cette fin qui m'a surprise. J.K Rowling est définitivement un grand écrivain et il me tarde de découvrir la suite.

Cormoran et Robin sont toujours aussi attachants, leur relation commence à évoluer un peu, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire