jeudi 29 décembre 2016

La princesse des glaces

Résumé : 


Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d'une amie d'enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d'eau gelée. Impliquée malgré elle dans l'enquête (à moins qu'une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l'œuvre), Erica se convainc très vite qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Sur ce point - et sur beaucoup d'autres -, l'inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint.
A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d'une petite société provinciale qu'elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d'autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d'un peintre clochard - autre mise en scène de suicide.
Au-delà d'une maîtrise évidente des règles de l'enquête et de ses rebondissements, Camilla Läckberg sait à merveille croquer des personnages complexes et - tout à fait dans la ligne de créateurs comme Simenon ou Chabrol - disséquer une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu'on ne le pense.

Mon avis : 

 J'avais découvert Camilla Läckberg avec Cyanure qui m'avait donné envie de me lancer dans sa célèbre saga des enquêtes d'Erica. Je dois dire que je ne suis absolument pas déçue car ce premier tome se veut très prometteur.

Premier point important, les personnages : Erica et Patrik sont tellement attachants. On est loin du thriller très noir ou le suspense est insoutenable. Bien au contraire, le rythme est assez lent mais pourtant on prend plaisir a la lecture. "Erica avait l’impression de prendre un balai mental et de balayer résolument toutes les vieilles toiles d’araignée dans les recoins et toute la poussière qui s’était accumulée dans son esprit. Cette nouvelle lucidité, pourtant, lui faisait aussi comprendre qu’elle ne pouvait plus fuir ce qui avait accaparé ses pensées ces derniers jours."

Ensuite l'intrigue est intéressante et on se prend vite au jeu de l'enquête. Le corps d'Alexandra est retrouvé dans sa salle de bain, tout porte a croire a un suicide mais pourtant il s'agit bien d'un meurtre.
"La maison était abandonnée et vide. Le froid pénétrait le moindre recoin. Une fine pellicule de glace s'était formée dans la baignoire. La peau de la femme avait commencé à prendre une légère teinte bleutée.
C'est vrai, elle ressemblait à une princesse, là dans la baignoire. Une princesse des glaces
". Erica décide donc d'enquêter. Et puis, une histoire d'amour naît avec Patrik qui fait partie de la police. A eux d'eux, ils vont résoudre l'enquête avec brio.

Enfin, rien que pour un voyage en Suède, ce roman vaut forcement le détour!

Lu dans le cadre du challenge :
- Pavés 2016-2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire