vendredi 18 décembre 2015

L'oeuvre d'une nuit de mai

Résumé : 


Extrait : De tout ceci, Ellenor ne se doutait guère. Le nouveau clerc n'était pour elle qu'un être de raison. Son père chéri primait toujours, à ses yeux, le demeurant de la race humaine. Elle n'avait conscience que de ses brillantes qualités, de sa douceur, de ses charmants propos, de ses connaissances variées, de sa générosité inépuisable. Après lui, elle aimait surtout miss Monro, et parmi les domestiques de la maison, le cocher Dixon. Dixon était un grand gaillard, robuste encore malgré les premières atteintes de l'âge, et qui s'étant trouvé jadis le compagnon de jeux de l'enfant destinée à devenir ensuite sa jeune maîtresse, n'avait jamais complètement perdu la tradition et les privilèges de cette lointaine intimité. Serviteur favori, on lui passait des libertés de langage qui n'eussent été tolérées chez aucun autre, et miss Ellenor, habituée dès l'enfance à le trouver fort discret, lui faisait par-ci par-çà telle confidence dont aurait pu être jaloux M. Corbet, qu'elle affectionnait pourtant,... mais en seconde ligne et après Dixon.

Mon avis : 


Elizabeth Gaskell est une auteur parfois difficile a lire. Elle aime parfois les longues descriptions, faire souvent dans le dramatique mais pourtant L’œuvre d'une nuit de Mai m'a vraiment conquise et surprise à la fois.

On fait la connaissance Ellenor et de son père, M. Wilkins. On l'a suit depuis son enfance, jusqu'à son adolescence quand elle se fiance avec un jeune homme. Mais une nuit de mai va changer a jamais leur destin. Ce court roman ou cette longue nouvelle est vraiment habilement construite. Tout va très vite, jusqu'à cette tragique nuit. Et ensuite l'auteur prend le temps d'analyser comment ses personnages sortent changer des évènements.

Ellenor est attachante est tiraillée entre son père et son fiancé. Elle doit faire des choix qui sont parfois lourd de conséquences.

Je ressors vraiment enchantée de cette lecture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire