dimanche 20 décembre 2015

Les cahiers japonais

Résumé : 


En se replongeant dans ses cahiers intimes, notes, croquis, photos prises au Japon lors de ses nombreux voyages, le désir est venue à Igort de faire un livre sur la culture japonaise. Il faut dire que c’est un domaine qu’il connaît bien. Il est l’un des rares auteurs occidentaux à avoir travaillé directement pour un éditeur japonais, et cela, durant onze années. Après avoir fait un tour d’horizon de l’édition manga au Japon vue de l’intérieur, les méthodes de travail, les relations avec les éditeurs de Kodansha publishing, il nous entraîne tout naturellement dans son sillage à la rencontre d’artistes qu’il a eu la chance de côtoyer comme Jirô Taniguchi, Katsuhiro Ôtomo… En sa compagnie et celle d’Hayao Miyazaki, nous visitons les studios Ghibli. Remontant le temps, Igort nous plonge également dans la beauté de oeuvres d’Hokusai et Hiroshige. Le cinéma non plus n’est pas oublié, avec un chapitre consacré à L’empire des sens et une rencontre avec Takeshi Kitano. Fort bien documenté, l’ouvrage d’Igort n’oublie pas de replacer les oeuvres ou auteurs cités dans leurs contextes culturels et historiques.

Mon avis : 


Tout d'abord, je remercie Babelio pour leur opération Masse Critique et puis les éditions Futuropolis pour l'envoi de ce magnifique album.

Je répète magnifique album car avant de parler du contenu, il faut parler du livre en lui-même. Couverture épaisse, qualité du papier, couleur choisis tout se marie a merveille et donne un album sublime.

Pour ce qui est de la BD, je ressors conquise mais avec quelques bémols.
Commençons par le positif, Igort, l'auteur nous fait découvrir son Japon, le Japon qu'il a connu il y a pas mal d'année maintenant. "Je mentirais si je disais que tout a commencé de façon inattendue. Avant d'y poser le pied pour la première fois, au printemps 1991, je rêvais du Japon depuis au moins 10 ans." C'est un voyage que nous propose ici l'auteur, on y rencontre toute sorte de personnages, au fur et a mesure d'anecdotes diverses et variées.

Les dessins sont magnifiques, différents styles se côtoie au fil des pages et donne un ensemble très réussi.

Ce qui m'a déplu par contre c'est que toutes les anecdotes que nous raconte l'auteur n'ont pas vraiment de fil conducteur, tout se suit comme dans un catalogue. On passe d'une anecdote a l'autre sans vraiment comprendre. Je suis donc perplexe par rapport a la construction de la BD.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire