mardi 24 juin 2014

L'éducation d'une fée

Résumé :


Que faire lorsque la femme de votre vie décide de vous quitter parce qu'elle vous aime?
Comment sauver le couple de ses parents quand on a huit ans?
Une fille à la dérive peut-elle devenir une fée parce qu'un petit garçon a décidé de croire en elle?
Avec la force, l'humour et le style qui ont fait le succès de tous ses romans, Didier van Cauwelaert, prix Goncourt pour "Un aller simple", nous montre une fois encore comment le quotidien le plus cruel peut basculer dans le merveilleux, et la détresse ouvrir le chemin d'une seconde vie.

Mon avis :


Troisième livre de Didier Van Cauwelaert que je lis et je suis sous le charme a nouveau. Après Les témoins de la mariée, après La Nuit dernière au XVe siècle me voila conquise par l’Éducation d'une fée.

En même j'ai envie de dire qu'on ne peut qu’être touché par cette histoire. Comme dans les Témoins de la Mariée, j'ai retrouvé la même construction, un récit ponctué de plein de situation du quotidien mais tellement accrocheur et puis les dernières pages ou toutes les pièces du puzzle s'emboîtent les unes dans les autres et ou l'on comprends enfin ou l'auteur a voulu nous emmener.

L’écriture est fluide, très belle. Elle se laisse lire et l'on progresse très vite. Elle est aussi pleine de pudeur notamment sur la fin (je n'en dit pas plus pour les futurs lecteurs).

Les personnages sont attachants, tant Nicolas, ce mari dont la femme s’éloignent parce qu'elle l'aime, tant Raoul, ce petit garçon qui a envie de grandir et de devenir un ado mais qui a encore toute sa naïveté d'enfant, tant Ingrid, cette femme que j'ai eu tant de mal a comprendre pendant le roman qui s'est enfin confié aux lecteurs dans les dernières pages du roman tant enfin César, cette jeune irakienne, cette apprentie fée qui comme Ingrid se révèle a la fin.

Je vous recommande donc ce petit bijou qui vaut vraiment le détour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire