dimanche 17 décembre 2017

Outlander, tome 1 : Le chardon et le tartan

Résumé : 

Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L’Écosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l'occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d'intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l'aventure et les périls, l'amour et la passion. Jusqu'au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu'elle aura découvert et le bonheur qu'elle a connu et qui, désormais, lui paraît si lointain...

Mon avis : 

Je suis la série TV, Outlander depuis ces débuts en 2014 et cette semaine, j’étais triste de quitter Claire et Jamie après la diffusion du dernier épisode de la saison 3. Je me suis donc fixée l'objectif de lire les livres avant la reprise de la saison 4 en septembre 2018. J'ai donc avalé les 852 pages en a peine 5 jours tant ce premier tome est réussi. La série étant très fidèle au livre, j'ai eu peu de surprise et je me suis régalée. 

"Chaque jour, des milliers de gens disparaissent. N'importe quel policier vous le confirmera. Mieux encore, interrogez un journaliste. Les avis de recherche sont le pain quotidien de la presse.
Des adolescents fuguent. De jeunes enfants se perdent ou sont kidnappés. Des femmes au foyer au bord de la crise de nerfs prennent l'argent du ménage et sautent dans un taxi qui les emmène à la gare la plus proche. Des financiers internationaux changent de nom et se volatilisent dans la fumée de leur havane.
La plupart réapparaissent tôt ou tard, morts ou vifs. Au bout du compte, toutes les disparitions finissent par s'expliquer.
Enfin... presque toutes
." Claire et son mari Franck sont en voyage en Écosse pour partir sur les traces des ancêtres de Franck. La seconde guerre mondiale est finie depuis peu, et les deux tourtereaux sont contents de pouvoir enfin se retrouver. Mais Claire part se promener sur une colline où sont érigées des pierres et par magie, elle passe à travers et se retrouve deux cents ans plus tôt. Elle est secouru par des Highlanders et l'aventure ne fait que commencer.

L'écriture de Diana Gabaldon m'a plu, et je dois dire que je suis agréablement surprise par tout l'univers qu'elle a crée. Je n'ose imaginer toutes les recherches historiques, la documentation et le travail pour écrire un roman de ce type. On voyage vraiment, on découvre les us et coutumes de l'époque, leurs croyances et notamment les légendes écossaises : 
"- Tu as bon cœur, Sassenach. Mais tu ne sais pas à qui tu as affaire.
- A des fées, c'est ça? Les superstitions ne me font pas peur. Tu y crois, toi, aux fées ?
Il hésita un long moment.
- Non. Mais pour rien au monde je ne passerai une nuit sur une colline aux fées. La différence, tu vois, c'est que j'ai reçu une instruction, Sassenach. Chez Dougal, j'ai eu un bon précepteur allemand qui m'a appris le latin et le grec. Plus tard, a dix-huit ans, j'ai étudié l'histoire et la philosophie en France. J'ai eu tout loisir de m'apercevoir que le monde ne s’arrêtait pas aux collines et à la lande des Highlands, aux chevaux des eaux et aux lutins de la foret. En revanche, la plupart des gens d'ici ne se sont jamais éloignés de chez eux de plus d'une journée de marche, généralement pour se rendre au Serment de leur clan, ce qui peut arriver deux fois au cours d'une existence. Leur univers se limite aux lochs et aux falaises. Tout ce qu'ils connaissent du monde, c'est ce que leur en dit le père Bain dans ses sermons à la messe du dimanche. Ça et les contes...
"

L'intrigue est passionnante et le suspense présent du début à la fin. Les rebondissements s'enchainent et le lecteur ne s'ennuie pas une seconde. J'ai retrouvé une Claire, déterminée et forte, et un Jamie, drôle et courageux. J'ai également adoré les personnages secondaires qui gravitent autour. Je ne sais toujours pas quoi penser de Geilis mais seul le temps me le dira.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire