dimanche 4 janvier 2015

Comment cuisiner son mari a l'africaine

Résumé :


Un petit roman pas comme les autres. Mademoiselle Aïssatou, parisienne pure black entre Bastille et Belleville, a des ennuis dans la vie. Tous les hommes sont des cochons, les femmes blanches des planches à pain, mais Monsieur Samedi, son tout proche voisin, est pourtant un hommes qu'elle aimerait bien séduire. En dépit de Mademoiselle Bijou dont il s'occupe vraiment trop et de sa vieille maman, omniprésente dans sa vie. Qu'à cela ne tienne ! Mademoiselle Aïssatou, pour le conquérir, va l'avoir par le ventre, grâce à ses incomparables recettes de cuisine héritées des conseils avisés de sa mère, qui en sait long sur la manière de garder les hommes. Et la voilà, entre deux confidences à Monsieur Eric, son meilleur ami blanc, ou deux visites au Marabout du coin, qui va faire son marché et s'atteler à ses fourneaux pour mitonner au bel indifférent des petits plats. Au début ils sont simplissimes, mais ils vont aller crescendo dans la saveur et le raffinement. Au point que Monsieur Samedi, le jour où sa mère aura trépassée, ne pourra plus résister.

Mon avis :

Vous avez envie de rire, envie de dépaysement, suivez Calixthe Beyala dans Comment cuisiner son mari a l'africaine, dans le titre tout est déjà dit !

L'intrigue est plutôt simple, Mademoiselle Aïssatou tombe amoureuse de son voisin du dessous. Mais voila, ce monsieur est un coureur de jupons et ne fréquente que de très jolies filles. La jeune femme va donc ressortir les bonnes recettes de cuisine traditionnelles de sa maman pour le séduire. Et la le dépaysement est total, au menu : du crocodile, du boa, de l'antilope, du ngombo (ne me demandez pas ce que c'est je n'en ai aucune idée !), le tout servi avec des bananes planteur et du jus de gingembre.

Les chapitres sont courts et se terminent toujours avec la recette. J'en testerai peut-être quelques unes par curiosité mais sans aucun doute les plus simple et les moins extravagantes.

L'histoire est drôle, le personnage principale, nous fait beaucoup rire dans ses tentatives de séduction.

Lu dans le cadre du challenge :
- Le tour du monde en huit ans : Cameroun
- La chalenge variété : Un livre que vous pouvez terminer en une journée
- Le mille-bornes livresque : 156 pages soit 50 km



Aucun commentaire:

Publier un commentaire