lundi 24 juin 2019

Les secrets de l'île

Résumé : 

Une froide journée de septembre, l'étudiant Marcus Nielsen est retrouvé mort dans son appartement de Nacka. Tout semble indiquer un suicide. Mais sa mère, convaincue qu'il a été assassiné, supplie la police de ne pas classer l'affaire. Quand l'inspecteur Thomas Andreasson commence à enquêter, les pistes semblent mener à la base militaire de Korsö, devant l'île de Sandhamn, où le corps d'un autre homme vient d'être retrouvé.
Contactée par Thomas, Nora Linde, qui depuis sa séparation passe beaucoup de temps sur l'île, essaie d'en savoir plus sur cette base fortifiée où, pendant des décennies, ont été formées les unités d'élite des chasseurs côtiers. Y a-t-il dans ce passé-là quelque chose qui ne doit à aucun prix surgir au grand jour ? N°1 sur la liste des best-sellers en Suède, la nouvelle enquête de l'inspecteur Thomas Andreasson et de Nora Linde, le couple qui a inspiré la célèbre série télévisée Meurtres à Sandhamn diffusée sur Arte. 

Mon avis : 

J’ai retrouvé Thomas et Nora avec beaucoup de plaisir dans ce quatrième tome. Aucune surprise ici pour moi, car j’ai vu la série TV au moins 2 fois, du coup, j’avais encore beaucoup souvenirs qui me revenaient pendant la lecture mais ça n’a en rien gâché mon engouement pour ce livre.

L’enquête tout d’abord est vraiment prenante et passionnante : une série de meurtre est commise, d’abord un étudiant en psychologie, puis un homme atteint de sclérose en plaque, puis un autre noyé dans sa baignoire… Ils n’ont à première vue aucun lien et pourtant Thomas et son équipe vont vite en trouver un qui remonte aux années 70.

L’écriture de l’auteure est toujours aussi agréable à lire, le roman est fluide et une fois commencé, on dévore les 500 pages avec beaucoup de facilité. Le dépaysement et le voyage sur les îles autour de Sandhamn est toujours au rendez-vous et je rêve un jour d’aller y faire un tour.

Enfin, Nora et Thomas sont toujours aussi attachants et j’aime pouvoir suivre un peu de leur vie personnelle en parallèle de l’enquête. Nora semble se rapprocher de son nouveau locataire (enfin !) et pour Thomas et Pernilla, c’est une grande nouvelle qui les attend dans ce tome et on ne peut que leur souhaiter beaucoup de bonheur pour les prochains tomes qu’ils me tardent de lire.

vendredi 21 juin 2019

The secretary

Résumé : 

Look around you. Who holds the most power in the room? Is it the one who speaks loudest, who looks the part, who has the most money, who commands the most respect?

Or perhaps it’s someone like Christine Butcher: a meek, overlooked figure, who silently bears witness as information is shared and secrets are whispered. Someone who quietly, perhaps even unwittingly, gathers together knowledge of the people she’s there to serve – the ones who don’t notice her, the ones who consider themselves to be important.

There’s a fine line between loyalty and obsession. And when someone like Christine Butcher is pushed to her limit, she might just become the most dangerous person in the room . . .
 

Mon avis : 

Ce roman m’intrigue depuis sa sortie, en début d’année, et je suis ravie de l’avoir découvert car il s’agit d’un véritable coup de cœur. Renee Knight signe ici un excellent thriller et je vais suivre cette auteure, de près, car j’ai vraiment apprécié son style et sa façon de captiver ses lecteurs. Je n’ai pas encore lu Révélée, son premier roman traduit en français (ou Disclaimer en anglais), mais je ne vais pas tarder car je suis maintenant très curieuse de la retrouver avec une autre intrigue.

On fait la connaissance de Christine, un personnage mystérieux. Elle a aujourd’hui la quarantaine et tente de prendre un nouveau départ. On sait qu’elle a vécu quelque chose de difficile par le passé, au début de sa carrière, alors qu’elle était secrétaire pour Mina, PDG d’une grande chaine de supermarché anglais. Que s’est-il passé ? On va l’apprendre progressivement au fil de ses confidences.

Renee Knight nous mène par le bout du nez, et pendant tout le roman, je me suis demandée si Christine était juste naïve et avez commis tout ça car elle ne savait pas dire non ou si elle était prête à tout et sans scrupule. La fin du roman, surprenante et inattendue, nous donne quelques éléments de réponses. Le personnage de Mina est lui, incroyablement bien construit et travailler. Cette femme est ambitieuse et manipulatrice à souhait et Christine devient le parfait « partner in crime ». Nous avons ici un portrait de femmes fortes qui changent des personnages féminins fragiles que l’on peut croisait parfois dans la littérature.

On découvre aussi, l’envers du décor des grosses industries et entreprises, où les dirigeants sont prêts à tout pour arriver à leur fin. Secrets, mensonges, trahisons, manipulation, tout est bon pour faire du profit. C’est un milieu sans scrupule où tous les coups sont permis et où il n’y a aucune humanité. Cela donne une image très sombre mais sans doute très proche de la réalité du monde du travail.

Le suspense et tension montent progressivement, les détails de l’intrigue arrivent au fil de la confession de Christine, on peut dire que la construction du roman est vraiment efficace et tient en haleine. Une fois commencé, impossible de le lâcher tant le roman est addictif.

jeudi 20 juin 2019

L'incroyable histoire de Halcyon Crane

Résumé : 

Un simple courrier peut changer une vie. Halcyon Crane découvre ainsi, en recevant la lettre d’un notaire, que sa mère qu'elle croyait morte vivait encore jusqu'il y a très récemment. Pourquoi son père, qu'il l'a élevée seul, lui a-t-il menti ? Qu'a-t-il pu arriver, trente ans plus tôt, pour qu’il décide de lui cacher la vérité ? Hallie part chercher des réponses sur une île isolée de la région des Grands Lacs, où sa mère a vécu et où l'attend le manoir dont elle a hérité.
Là-bas, elle va comprendre que les secrets de sa famille sont étroitement liés à l'histoire des autochtones… et que d'étranges phénomènes sont sur le point de se produire…

Mon avis : 

En un mot : Passionnant ! Mais encore une fois, pourquoi je n’ai pas lu ce roman plus tôt !

Hallie reçoit, un matin, deux lettres et découvre un secret qui va bouleverser sa vie : sa mère n’est pas morte quand elle avait 5 ans, comme son père lui a toujours raconté. Et surtout, elle vient juste de mourir et lui lègue sa maison et sa fortune. Hallie quitte donc la côte ouest américaine pour une petite île de la région des grands lacs pour découvrir sa véritable histoire.

Je me suis énormément attachée à Hallie, c’est une jeune femme dans laquelle il est facile de s’identifier. Elle fait face seule à toutes les nouvelles qu’elle apprend au fil des pages. Les personnages qui gravitent autour d’elle sont aussi sympa à suivre, je pense notamment à Will dont forcément, on ne peut que tomber amoureuse.

Le dépaysement est aussi total, sur cette île hors du temps, où les voitures sont interdites et où la population utilise toujours les chevaux, où les portables ne passent pas. J’ai adoré ce voyage et en règle générale, je suis toujours partante pour une lecture qui ne se passe pas sur le continent.

J’ai aimé la petite pointe de fantastique qui apporte quelques frissons (j’ai fini ce roman a une heure tardive hier soir et je n’étais pas fière dans le noir de ma chambre !) L’atmosphère angoissante et sombre est digne d’un très bon roman gothique et l’univers décrit par l’auteure est incroyablement envoutant.

Si j’avais un seul bémol, ça serait pour la fin que j’ai trouvé bien trop rapide et simpliste (je pense, notamment, à la façon dont Hallie se débarrasse des trois petites filles). Après la construction du roman et tout l’univers fantomatique développé, je m’attendais à une fin un peu plus réaliste et compliquée.

Récit fluide et prenant qui impossible à lâcher une fois commencé mais surtout qui donne envie de découvrir le reste des livres de l’auteure. J’espère y retrouver tous les ingrédients qui sont présents dans ce roman.