dimanche 13 novembre 2016

Mon bel ennemi

Résumé : 


Qui est Catherine Blade ? Mi-chinoise mi-anglaise, experte en arts martiaux, elle suscite forcément la curiosité. Est-elle une fugitive ? Une espionne ? Et pourquoi cherche-t-elle une mystérieuse tablette de jade ? Si tout le monde s'interroge à Londres, Leighton Atwood a lui reconnu au premier coup d'œil Ying-ying, la sauvageonne nomade rencontrée huit ans plus tôt aux confins du Turkestan. La fille la plus dangereuse du nord de l'Himalaya et qu'il a aimée, avec passion. Aujourd'hui, elle le hait. Il y a entre eux tant de souvenirs douloureux, de serments trahis. Et pourtant il a juré qu'il n'y aurait jamais d'autre femme dans sa vie...

Mon avis : 

 Voila une romance peu ordinaire puisqu'une bonne partie de l'intrigue se passe en Chine. Pas de bal, de jolies robes, de beaux prétendants et de mariages arrangés. Ici, on a affaire a des espions, des combats, de la médecine traditionnelle chinoise et des croyances bouddhistes. C'est ce scénario original qui m'a poussé à lire ce roman.
Ce n'est pas la meilleure romance que j'ai pu lire  mais j'ai passé un bon moment à voyager :
"Autrefois, de grandes caravanes voyageaient telles des colonies de fourmis sur ces routes, transportant de précieux rouleaux de soie chinoise des vastes steppes d'Asie centrales, jusque sur les cotes de la mer Caspienne, Antioche, et Rome, afin de satisfaire le gout effréné de l'empire pour ces luxueuse étoffes.
Le règne des grands vaisseaux affrontant l’océan avait rendu cette route obsolète quelques centaines d’années auparavant. Les caravanes qui l'empruntaient encore se réduisaient à quelques chameaux qui transportaient de ville en ville un petit commerce local. La plupart des cités légendaires du passé avaient disparu, ou n’étaient plus que l'ombre d’elles-mêmes.
Néanmoins, un certain sentiment de continuité persistait. Le vin doux et frais que Marco Polo avait bu était le même que celui qui emplissait le verre de Leighton ; il provenait des grappes blanches de l'oasis. Mille ans plus tôt, des missionnaires bouddhistes étaient venus d'Inde, bravant les mêmes dangers en chemin, pour apporter l'enseignement du Tathagata dans les provinces de l'Ouest de la Chine.
Leighton était déjà venu en Chine une fois, seul, avec presque rien en poche et un espoir irrationnel dans le cœur.
A présent, il s'y retrouvait de nouveau. Mais le Turkestan chinois, sous le contrôle de la dynastie Ch'ing, était particulier avec ses déserts s’étendant à l'infini, son vaste ciel bleu, ses chaînes de montagnes aux sommets enneigés.
"

Les personnages sont attachants, Leighton et Ying-Ying forment un joli couple même si le malheur ne les a pas épargnés. L'intrigue comme je le disais est assez intéressante mais pas forcement facile a comprendre au départ. Il y a beaucoup de personnages et il n'est pas toujours évidemment de s'y retrouver.

C'était ma première rencontre avec Sherry Thomas mais certainement pas la dernière car j'ai d'autres de ses romans dans ma PAL. Son écriture m'a plu et il me tarde d'en découvrir davantage.

Lu dans le cadre du challenge :
- ABC romance 2016

Aucun commentaire:

Publier un commentaire