vendredi 12 février 2016

1Q84, tome 1

Résumé : 


Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille qui a échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Mon avis : 


J'aime beaucoup Murakami mais j'avais une certaine crainte de me plonger dans la trilogie 1Q84. Et pourtant, j'ai beaucoup aimé ce premier tome. 

On suit deux personnages : Aomamé, une jeune femme tueuse à gages et Tengo, professeur et jeune écrivain. Nos deux héros sont plutôt attachants même s'ils sont vraiment très différents. J'ai eu assez de mal à cerner où l'auteur voulait emmener ses lecteurs et puis, comme à chaque fois avec Murakami, il faut attendre les dernières pages pour vraiment que toutes les pièces du puzzles s'emboîtent. Le récit est lent, certains passages répète parfois mais laisse présager une très bonne trilogie.

On évolue dans un univers quelque peu fantastique, un monde parallèle avec deux lunes, et peuplé de Little People. C'est assez déconcertant au départ mais on devient vite curieux et si avec ce premier tome, l'auteur installe son intrigue, j'ai hâte de me plonger pleinement dans ce monde curieux.

Lu dans le cadre des challenges : 
- Pavés 2015-2016
- Raconte-moi l'Asie




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire