jeudi 29 octobre 2015

Première nuit et autres nouvelles

Résumé : 


Sous le soleil de Sicile, les drames conjugaux se succèdent, tantôt cocasses, tantôt tragiques. Avec tendresse et cruauté, Pirandello entre dans les maisons pour sonder les cœurs et raconter la comédie du quotidien : Marastella, qui pleure un amour perdu, épouse un veuf inconsolable ; les Piovanelli se disputent sans cesse pour savoir qui doit mourir le premier ; Anna trouve une photo dans la poche de son mari et découvre la jalousie ; au bout de onze ans de séparation, Mme Lèuca accepte le retour de son mari... Pour découvrir l'univers coloré et singulier d'un conteur de grand talent.

Nouvelles extraites du recueil Nouvelles complètes : Nouvelles pour une année.

Mon avis :


Excellent recueil de la collection folio 2€, idéal pour découvrir Luigi Pirandello. Quatre nouvelles sont ici regroupées et je dois vous avouer de suite que j'ai adoré les trois premières (la quatrième est très bonne aussi mais selon moi un peu en dessous des précédentes).

Tout d'abord, Première nuit ou l'on fait la connaissance d'un couple, le jour de leu noce. C'est clairement un mariage arrangé et nos deux "tourtereaux" sont très malheureux car toujours hanté par leur premier amour respectif. La nouvelle s’achève sur leur nuit de noce qui est pour le moins peu conventionnel. 

Vient ensuite La première sortie du veuf, qui est très drôle et touchante a la fois. On y croise un couple qui se dispute pour savoir qui doit mourir en premier. Autant vous dire de suite que la femme est un sacre numéro et n'a pas la langue dans sa poche. Malheureusement quand survient le décès d'un des deux, l'autre doit apprendre a vivre avec le fantôme / l'absence de l'autre.

Puis c'est Avec d’autres yeux, ou une femme découvre la photo de la première femme de son époux et progressivement le doute sur sa vie entière s’installe.

Enfin Toute la vie, le cœur en peine, la nouvelle la plus longue du recueil mais aussi inachevée et ponctuée de notes de l'auteur. On y découvre un couple qui peut a peu reprend contact après une séparation. Autour d'eux gravitent différents personnages au cœur d'un village ou les ragots et le quand dira-t-on va bon train.

L'écriture de Luigi Pirandello est vraiment magnifique, pleine de pudeur mais extrêmement précise. J'ai maintenant hâte de découvrir d'autres écrits de l'auteur.

Lu dans le cadre du challenge :
170 idées, idée 140 : Quelque chose avec une poignée

Aucun commentaire:

Publier un commentaire