dimanche 12 juillet 2015

La perle

Résumé :


Jouant de sa lame comme d'un levier, il le fit céder et le coquillage s'ouvrit. Les lèvres de chair se crispèrent puis se détendirent. Kino souleva le repli et la perle était là, la grosse perle, parfaite comme une lune. Elle accrochait la lumière, la purifiait et la renvoyait dans une incandescence argentée. Elle était aussi grosse qu'un neuf de mouette. C'était la plus grosse perle du monde.

Mon avis : 


La perle est ma première rencontre avec le grand Steinbeck. Il s'agit ici d'un court récit, un conte qui se déroule a La Paz au Mexique.
On y fait la connaissance de Kino et sa femme Juana ainsi que leur bébé Coyotito. Ce sont des indiens et vivent dans la pauvreté mais heureux. Un matin, le bébé se fait piquer par un scorpion. Le médecin refuse de soigner l'enfant car le couple n'a pas d'argent pour le payer.
Et puis le couple, en allant pêcher découvre une perle, la plus belle et la plus grosse de toute. Mais les marchands en ville refusent de lui acheter pour sa juste valeur. Kino est en colère contre la terre entière, se sent épié et très vite des hommes essaie de lui voler sa perle.

Les thèmes principaux de ce contes sont l'argent, les possessions matérielles. Kino et Juana découvre le malheur a la découverte de cette perle : "Car on dit que l'homme n'est jamais satisfait; qu'une chose lui soit offerte, et il en souhaite une seconde. Cela est dit dans un sens de dénigrement et c'est cependant là une des plus grandes qualités de la race humaine, celle qui la rend supérieure aux animaux, lesquels se contentent de ce qu'ils ont." C'est vraiment deux mondes qui s'opposent : la richesse et la pauvreté.

 L'écriture de Steinbeck est très belle et poétique, et m'a donné envie de découvrir d'autres de ses romans. La perle est un récit poignant et tragique magnifiquement bien écrit.

1 commentaire:

  1. Incontournable, magnifique ! Steinbeck est un auteur qui ne m'a jamais déçue.

    RépondreSupprimer