mercredi 14 mai 2014

Les enfants d'Erebus

Résumé : 


Paris, 1935.
Lorsqu'un inconnu débarque chez l'explorateur Armand de Carsac dans l'intention de voir un étrange obélisque, Jade, âgée de 16 ans, comprend que son père ne lui a pas tout dit de l'expédition Antarctique, qui se solda par un échec cuisant quelques années auparavant.
Quels secrets cache la mystérieuse relique ? Quelle est la motivation de ces redoutables poursuivants, prêts à tout pour se l'approprier ? Et, surtout, qui sont les enfants d'Erebus ?



Mon avis :


Tout d'abord, je remercie bien évidemment Babelio, pour son opération masse critique et puis les éditions j'ai lu pour l'envoi du livre.

J'etais très impatiente de lire ce roman et aussitôt reçu, aussitôt commencé. Et puis la réception du livre tombée à pic, puisque je devais faire un aller retour en France, donc j'avais du temps pour lire dans l'avion.
Mais avant de commencer à vous parlez de contenu du livre, je voudrais m'arrêter sur la couverture que je trouve vraiment sublime. En papier glacé, et très rétro dans les couleurs, elle est très tentante.

Alors maintenant rentrant dans le vif du sujet. J'ai été conquise par la moitié du roman, et oui après les choses se sont gâtés pour moi. Le début commence avec peu d'action, on fait la connaissance de Jade, notre jeune héroïne et de son père Armand. Ce dernier est explorateur et a toujours de merveilleuses histoires a raconter (pour le plus grand plaisir du lecteur). Il conte à sa fille, le récit d'une exploration qui a mal fini, la je dois dire que j'étais pendue au récit, impossible de décrocher et ayant même quelques frissons car cette histoire est plutôt angoissante et vraiment très bien décrite. 

Et puis tout ça est retombé comme un soufflé quand l'action s'est mis en place. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas gâcher certains éléments de l'intrigue mais j'ai trouvé que tout ça manqué cruellement de réalisme. On a une jeune fille qui a vécut à l'abri du monde, dans une pension tenue par des religieuse et qui soudainement et capable de combattre tous les poursuivant et de retomber toujours sur ses pattes. Je sais bien que c'est ici l'héroïne et qu'il faut qu'elle s'en sorte sinon l'histoire  s'arrête mais trop c'est trop. Et puis j'avais aussi l'impression d'avoir affaire à un récit d'aventure, plus que de science fiction ou fantastique.

C'est un bilan quelque peu mitigé. L'écriture de l'auteur est très bonne et le récit vaut le détour mais je pense que je ne m'attendais pas à ça. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire