mardi 19 juillet 2016

Lady Helen, tome 1 : Le Club des Mauvais Jours

Résumé : 


Londres, Avril 1812....
Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l'espoir de faire un beau mariage. Mais une bonne de la maison disparait, des meurtres sanglants sont commis, la plongeant soudain dans les ombres de la Régence. Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs, mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d'insouciance pour rejoindre lord Carlston et basculer dans un monde terrifiant ?

Mon avis : 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Gallimard jeunesse - on lit plus fort pour l'envoi de ce roman à paraître le 18 août.
Les apparences sont trompeuses et il ne faut pas si fier ! A la lecture du résumé, j'ai pris peur, n'étant franchement pas fan de lectures fantastiques. J'ai donc repoussé ma lecture et puis ce week-end, je me suis finalement lancée. Et je dois dire que c'est une belle surprise, car ce roman est un vrai coup de cœur !

J'ai adoré suivre Helen, une jeune fille qui fait son entrée dans la monde. Nous sommes en 1812, en Angleterre, et après une présentation à la Reine, il est maintenant temps de courir les bals et de trouver le meilleur parti pour elle. Nous sommes plongées dans pendant une bonne centaine de pages dans les réceptions, les bals, les jolies robes, bref tout pour me plaire. Puis survient, le coté fantastique qui au départ m'a un peu freiné mais qui finalement ne prend pas trop de place.

J'ai adoré les personnages : je crois qu'on peut toute s'identifier facilement au personnage d'Helen. Sa femme de chambre est un amour et puis le même si je suis déçue pour le duc qui semblait attaché à Helen, Carlston à un coté mystérieux qui fait tout son charme.

Le tome s'arrête et nous laisse sur notre faim, il me tarde donc de vite découvrir la suite qui n'est pas prévu avant 2017 malheureusement.

Lu dans le cadre du challenge :
- pavés 2015-2016

1 commentaire: