mardi 11 avril 2017

Loin de la foule déchaînée

Résumé :

Jeune femme d'une grande beauté et au caractère impétueux, Batsheba Everdene hérite à vingt ans d'un beau domaine, qu'elle dirige seule. Quand un incendie se déclare dans sa propriété, un ancien soupirant ayant connu des revers de fortune, Gabriel Oak, apporte une aide précieuse pour sauver ses récoltes. Elle lui procure un emploi parmi ses gens, mais devient l'élue de deux autres prétendants, bien décidés l'un et l'autre à obtenir sa main. Oak s'avérera quant à lui d'une étonnante fidélité...

Mon avis :

De Thomas Hardy, je n'avais lu qu'un recueil de nouvelles mais là, ça y'est, je peux dire que j'ai lu mon premier roman de l'auteur. Et quel roman ! Loin de la foule déchaînée est excellent et n'a pas pris une ride. Je connaissais le film de Thomas Vinterberg, dont je garde un très bon souvenir pour l'avoir vu dans l'avion, il y a deux ans en direction de mon voyage de noces. De plus, c'est une de mes actrices fétiches : Carey Mulligan qui interprétait le rôle principal alors que demander de plus.

La plume de l'auteur n'a pas pris une ride et c'est assez facilement que l'on rentre dans l'histoire. Batsheba Everdene rencontre brièvement Gabriel Oak, un berger qui lui déclare sa flamme. Elle se refuse a lui et quelques temps plus tard, ils se retrouvent. La jeune femme vient d'hériter d'une ferme ou elle embauche Gabriel. Batsheba est une jeune et jolie femme qui est ensuite courtisée par deux hommes. Vers qui va-t-elle se tourner ?

L'ambiance victorienne est au rendez-vous et l'on prend plaisir à suivre nos héros. Le roman est très bien construit et jusqu'au dernières pages, le suspense est intense. Les personnages sont attachants, notamment Gabriel Oak, qui a suit faire chavirer mon cœur dans le film comme dans le roman.

Enfin, je tiens a remercier cassie56, sur livraddict, pour avoir organiser cette lecture commune qui m'a permise de sortir ce roman de ma PAL.

Lu dans le cadre :
- Lecture commune
- Challenge so classic

Aucun commentaire:

Publier un commentaire