mercredi 19 avril 2017

La liste de mes envies

Résumé : 

Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Mon avis :

Ce livre est dans ma PAL depuis très longtemps et ayant envie de découvrir le film, c’était l'occasion idéale de l'en sortir.  J'ai cette manie, qui fait beaucoup rire mon mari, de ne pas vouloir voir un film, tant que je n'ai pas lu d'abord le livre.

Bref, j'ai fait la connaissance de Jocelyne, qui tient sa mercerie à Arras, une très jolie ville, soit dit en passant. Elle a une vie plutôt ordinaire, elle avait plein de rêves de jeune fille et puis elle s'est mariée avec Jocelyn, a eu deux enfants, puis un troisième enfant mort-né. Elle se livre a nous sans complexe, la difficulté de son mari a faire le deuil, son alcoolisme, ses enfants qui ont grandi et puis quitté le nid. Heureusement, elle a son blog et ses copines qui un jour, lui propose de jouer au loto. Une petite mise de deux euros plus tard et la voici gagnante de 18 millions. Que faire avec tout cette argent, d'abord une liste d'envies et puis beaucoup de questions lui parviennent : et si cet argent changeait complètement sa vie.

Qui ne s'est jamais demandé ce qu'il ferrait s'il gagnait au loto ? C'est excitant mais aussi tellement terrifiant de remporter tout cette argent. Jocelyne n'arrive pas a l'annoncer a ses proches. C'est un livre qui m'a beaucoup touché. Je l'ai dévoré, d'une traite sans pouvoir le refermer avant d'en connaître la fin. On rit, on pleure et on passe par tous les sentiments grâce à notre héroïne Jocelyne. La plume de l'auteur est aussi superbe et y est pour quelque chose.

Maintenant, il ne me reste plus qu'a voir le film. J'imagine très bien Mathilde Seigner dans  le rôle de Jocelyne mais je suis moins enthousiaste à l'idée de voir Marc Lavoine dans celui de Jocelyn.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire