vendredi 2 juin 2017

La carrière du mal

Résumé :

Lorsque Robin Ellacott reçoit ce jour-là un mystérieux colis, elle est loin de se douter de la vision d’horreur qui l’attend : la jambe tranchée d’une femme.
Son patron, le détective privé Cormoran Strike, est moins surpris qu’elle, mais tout aussi inquiet. Qui est l’expéditeur de ce paquet macabre ? Quatre noms viennent aussitôt à l’esprit de Strike, surgis de son propre passé. Quatre individus capables les uns comme les autres, il le sait, des plus violentes atrocités.
Les enquêteurs de la police en charge du dossier ne tardent pas à choisir leur suspect idéal – mais Strike, persuadé qu’ils font fausse route, décide de prendre lui-même les choses en main. Avec l’aide de Robin, il plonge dans le monde pervers et ténébreux des trois autres coupables potentiels. Mais le temps leur est compté, car de nouveaux crimes font bientôt surface, toujours plus terrifiants…

Mon avis:

Troisième tome des enquêtes du détective privé Cormoran Strike et de son assistante Robin Ellacott, la carrière du mal est une nouvelle fois une réussite. Comme les deux premiers tomes, c'est en version audio que j'ai découvert cette troisième enquête, lu par Lionel Bourguet, et j'ai été happé dès les premières minutes.Il faut dire, que mine de rien, nos deux protagonistes sont sacrement attachants.

Cette nouvelle enquête est pleine de suspense. Robin reçoit en effet, un morceau de cadavre, à l'agence. Très vite, Cormoran identifie trois suspects potentiels et se lance, avec Robin, dans une enquête passionnante. Je dois malgré tout confesser quelque chose : je me demande si je n'ai pas pris plus de plaisir a en découvrir plus sur Cormoran et Robin plutôt que pour l'enquête. En effet, j'ai beaucoup aimé que Robin se confesse à Cormoran, lui raconte son passé. J'ai aimé quelle soit d'avantage mis en avant, pour sa manière d'enquêter mais aussi ses problèmes de couples. Cormoran, lui, reste un ours attendrissant et maladroit.
J'espère vraiment qu'il y aura un prochain tome car nos héros me manquent déjà. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire