samedi 27 septembre 2014

Son carnet rouge

Résumé :


L’infidélité est-elle indissociable du couple ? Le conjoint trompé est-il toujours victime ? Le fruit est-il plus savoureux lorsqu’il est défendu ? Tels sont les thèmes que Tatiana de Rosnay décline au fil de ces nouvelles drôles et décapantes. Jeune fille au pair ou meilleure amie, les profils sont divers et les tentations multiples pour un homme. Pourtant les femmes, qu’elles soient bafouées ou volages, ne sont pas en reste. Elles se surpassent même : rendre leur bague sans un mot, tromper en retour, dévaster le domicile conjugal et déchirer les cœurs… ou simplement pardonner par amour ou par dépit. À travers ces histoires brûlantes d’amours interdites et de duperies démasquées, l’auteur revisite l’adultère dans tous ses états. Vengeances machiavéliques, situations tantôt tragiques, tantôt cocasses, les chutes inattendues de ces récits sont toujours croustillantes et parfois glaçantes. Sur un ton léger et souvent sarcastique, Tatiana de Rosnay nous offre un ouvrage jouissif, où le rire se mêle à la compassion et la transgression au désir.

Mon avis :


Tatiana de Rosnay est une auteur que j'aime beaucoup et dont je ne me lasse jamais. Son carnet rouge rassemble 11 nouvelles dont le thème central est l’adultère. C'est une version assez sombre de l'amour et de la vie de couple que l'auteur dépeint ici et je comprend que l'on puisse ne pas aimé ce recueil. Moi je suis conquise.

Son carnet rouge, la première nouvelle qui donne son nom a l'ouvrage commence par ces mots : " Guy est irréprochable. Il est 'un ennui mortel. Que faire, a part le tromper, ce qui est déjà le cas depuis belle lurette ? Je rêve d'un mari trompeur, bourreau des coeurs, coureur, trousseur de jupons, magnifique séducteur, sublime salopard ! Hélas !" Et bien voila le ton est donné et l'on rentre directement au coeur du sujet. Ici c'est le récit d'une jeune femme qui s'ennuie avec son mari et qui se confie a son journal. La chute est très réussie et l'on ne si attend absolument pas.

SMS est une conversation téléphonique. Une jeune femme a découvert des SMS sur le portable de son mari venant d'une autre femme. Elle décide donc de se confier a SOS couples en détresse "Que fait-on quand on apprend qu'on est trompée par son mari ? Pardonnez-moi de vous poser cette question aussi brutalement, mais c'est pour ça que j'appelle. Que dois-je faire maintenant ? Elle parait idiote, cette question, et j’espère que vous n’êtes pas en train de sourire, c'est idiot, c'est banal, oui les maris trompent toujours leur femme, on nous le dit, on nous prévient, quand on est petite, on voit son père tromper sa mère, son oncle tromper sa tante, son grand-père tromper sa grand-mère, oui, on sait tout ça, on le sait, mais quand c'est votre mari, votre mari a vous, celui-la même a qui vous avez dit oui, toute rougissante dans une belle robe blanche, celui-la même qui vous a fait un enfant et qui projette de vous en fabriquer d'autres, celui-la même qui dit vous aimer et qui est si gentil, si tendre, figurez vous qu'il descend même la poubelle [...]." La encore la chute est juste superbe et malgré la tristesse de la situation pour cette jeune femme, elle m'a fait beaucoup rire.

La jeune fille au pair, bon le titre vous laisse présager la suite... Ici voici deux jeunes femmes, assez bobo, qui se retrouve pour déjeuner ensemble une fois par mois. L'une confie a l'autre qu'elle a surprise son mari au lit avec la jeune fille au pair qu'il emploie.
"- Jean me trompe.
- Il te trompe ?
- Ne parle pas si fort, on nous observe, fit Marguerite sèchement. Oui, Jean me trompe !
- Comment le sais-tu ?
Marguerite commanda un autre café
- Je le sais.
- As-tu trouvé des indices ?
Marguerite ricana, dévoilant de minuscules incisives blanches.
- Je les ai vu.
Marie se redressa.
- Tu l'as vu en train de te tromper ?
- Oui
- Ma chérie, quelle horreur !
Silence.
- C’était qui ?
- La jeune fille au pair.
Silence de nouveau.
- C'est horrible.
- Absolument horrible, répéta Marguerite.
- Tu es sure ? Tu n'es pas en train de divaguer ?
- Reste-t-il encore quelque chose a imaginer quand on surprend son mari au lit avec la jeune fille au pair ?

Le ton ici est très caricatural de la bourgeoisie et est forcement très drôle. C'est l'une des nouvelles qui m'a le plus plu. Marguerite décide donc de se venger et de tromper son mari a son tour mais la encore la chute est excellente et Marguerite va avoir sa vengeance mais d'une autre façon.

Le répondeur est l'histoire d'une famille qui achète un répondeur et qui va malheureusement trahir le mari infidèle. C'est une nouvelle vraiment sympa car les personnages ressemblent a monsieur et madame tout le monde et il est donc facile de s'identifier a eux.

Le cheveu, la encore une femme découvre que son mari est infidèle. C'est ici le récit d'une femme blessée : "Je suis revenue ici, une dernière fois, et j'ai tout cassé. Tu ne m'en croyais pas capable, n'est-ce pas ? Ta chère femme, si douce, si gentille, si bien élevée. Une mère si patiente. Une épouse exemplaire. Tu raconteras a l'assurance qu'une bande de voyous a saccagé ton appartement. Cela doit arriver tous les jours.
J'ai eu envie de te blesser en détruisant les objet que tu aimais, Ça m'a soulagée. Je contemple cette débâcle, et je respire. La violence est montée en moi comme un volcan en éruption. Je l'ai laissée exploser. Maintenant je suis calme. La tempête est passée. Je sais que désormais je peux vivre sans toi."

La clé USB c'est la confession d'un homme qui souhaite l'a quitté car il est tombé amoureux d'un autre homme. J'ai trouvé cette nouvelle très touchante car elle soulève ici quelque chose qui est encore très tabou malheureusement. La chute est ici encore très surprenante.

Le mot de passe, c'est l'histoire d'une jeune fille américaine venue poursuivre ses études a Paris. Et la pauvre jeune fille ne va pas garder une très bonne image des hommes français... Heureusement elle a plus d'un tour dans son sac et va trouver un astucieux moyen de se venger.

Le Toki-Baby. Cette nouvelle est assez prévisible. C'est l'histoire d'une femme enceinte qui achète un talkie Walkie pour pouvoir écouter son bébé dormi. Bien sur le mari est infidèle et va se faire démasqué grâce a l'appareil. J'ai bien aimé cette nouvelle même si j'ai trouvé que le personnage masculin était un vrai goujat.

Le bois, la encore je suis conquise, puisque encore une fois on soulève un tabou : il est ici question de prostitution. Un homme se rend régulièrement au bois pour rencontrer des prostituées. J'ai trouvé cette nouvelle très triste. On s'en que l'homme se rend la-bas par "besoin", il recherche quelque chose qu'il ne trouve pas dans son couple mais se sent mal face a cette situation. Et puis la tristesse, le désespoir de sa femme qui découvre son mari avec une prostituée. Cette nouvelle est vraiment très bien traitée.

Hôtel Room s'ouvre sur une lettre qu'un homme écrit a sa maîtresse. Il trompe sa femme depuis des années et souhaite rompre avec sa maîtresse. Il laisse donc sa confession sous la porte de la chambre d'hôtel ou ils ont rendez-vous mais quelques heures après il apprend qu'une explosion a eu lieu et que l'hôtel est entièrement détruit. Le poids de la culpabilité pèse sur ses épaules. Ici forcement il y a beaucoup de suspense et la chute est heureusement pas si triste que l'on pouvait attendre.

Et enfin La brune de la rue du Ranelagh est l'histoire d'une femme qui découvre que son mari se rend régulièrement chez une autre femme. Elle a elle même été infidèle il y a quelques temps et forcement ils essaient de recoller les morceaux. Elle est donc a la fois surprise, triste et en colère de voir son mari se rendre souvent voir une autre femme mais les apparences sont trompeuses.


Bref, j'ai passé un très bon moment avec ce recueil. Dommage qu'il se lise si vite car on en redemande forcement même si ce n'est pas forcement une très belle image des couples et de l'amour qui nous est renvoyé ici.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire