dimanche 28 avril 2013

Sacrées Sorcières

Résumé : 


Ah ! Si les sorcières portaient vraiment de grandes robes noires, des chapeaux pointus, une verrue sur le nez et qu'elles se promenaient sur des balais magiques, les choses seraient tellement plus simples ! La réalité est beaucoup moins folklorique et beaucoup plus inquiétante, Roald Dahl nous l'apprend : les sorcières sont pratiquement impossibles à identifier dans une foule. Seuls de petits signes peuvent les trahir et il vaut mieux les connaître, car les sorcières n'ont qu'un but : éliminer les enfants qu'elles détestent ! Lorsque notre jeune héros se retrouve bien malgré lui caché dans une pièce où les sorcières tiennent leur congrès annuel, les choses risquent de mal tourner... On s'amuse vraiment beaucoup à suivre les tribulations de ce petit garçon et de sa grand-mère, bien décidés à lutter contre ces vilaines femmes qui ne rêvent que de transformer tous les enfants en souris. De frissons en éclats de rire, on leur emboîte le pas, tenu en haleine par un vrai suspense. Où l'on retrouve toute la fantaisie de Roald Dahl dans l'un de ses sujets favoris : les grandes personnes n'aiment pas forcément les enfants, mais ne sont pas toujours les plus fortes. Et la méchanceté est punie. Na !

Mon avis :

Il y a longtemps que je veux découvrir Roald Dahl et je n'en ai jamais eu l'occasion. C'est pas faute d'avoir offert ses livres aux enfants de mon entourage mais je n'avais jamais pris le temps d'en lire un.
Et je peux vous dire que je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt car j'ai tout simplement adoré!
J'aime les livres jeunesse car il y a une certaine magie, qui donne l'impression que tout est possible et l'univers de l'auteur ne déroge pas à la règle. Avec Sacrées Sorcières, il met en avant ces méchantes créatures et leurs terribles sorts et potions. Je pense que certains passages feront frissonner les plus jeunes. L'humour est omniprésent et j'ai franchement ri avec certains passages mais la tendresse entre ce petit garçon et sa grand mère m'a aussi beaucoup touché.

L'intrigue m'a beaucoup plu et plaira sans hésiter à tous les enfants car elle est riche en rebondissements. Toutes ces sorcières qui détestent les enfants ne sont pas au bout de leur surprise car elles ont trouvé un adversaire redoutable.
Ce petit garçon est un héros très attachant et très rusé et j'ai beaucoup aimé le suivre dans ses aventures.

Enfin la couverture du livre est vraiment réussie, ce jaune tape à l'oeil et les illustrations de Quentin Blake colle à merveille avec le texte.

Il me tarde de découvrir d'autres livres de l'auteur qui je suis sur me plairont tout autant!

4 commentaires:

  1. je pense que Road Dahl est l'auteur par excellence de mon enfance ! Je ne peux que te conseiller de lire un Bon Gros Géant, Matilda, Charlie et la Chocolaterie ainsi que Charlie et l'ascenseur de verre et en fait de les lire tous parce que ça devient comme une maladie, on en veut plus et encore plus. Après si tu aimes le style et que tu veux avoir un aperçu de la vie de l'auteur Moi Boy ainsi que Escadrille 80 sont de bonnes auto-bio ! En tout cas, très bonne chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour tes conseils précieux Chickon, je prend note!

      Supprimer
  2. Je connais Roald Dahl surtout par ses livres jeunesses, que j'ai tous dévorée et adorée !
    Ca me donne envie d'aller les relire, tiens ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de te donner l'envie de les relire!

      Supprimer